logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/01/2015

" Femme en Sarthe" 4

Une autre femme qui a fait de fréquents passages dans la Sarthe

Madame de Sévigné

752413.jpg

Marie de Rabutin - Chantal

(1626 - 1696)

----

L’Épistolière voyageuse

(Malicorne, Le Lude, Sablé ...)

Le nom de Madame de Sévigné est généralement associé à deux lieux :

chateau rochers sevigne_b.jpg

Le château des Rochers près de Vitré, possession de feu son mari

 

chateau-de-grignan-de-nuit.jpg

Et celui de Grignan où vivent sa fille chérie et son gendre.

C'est là qu'elle s'éteint le 17 avril 1696

Depuis 1996, tricentenaire de son décès, Grignan organise chaque année un

" Festival de la Correspondance"

On sait moins que le Maine, a lui aussi, un lien avec la célèbre Epistolière.

Lien plus ténu il est vrai, donc plus difficile à faire fructifier aujourd'hui....

Entre Paris et les Rochers, l'un des deux itinéraires de la Marquise traverse le Maine. Elle y fait plusieurs haltes à chaque passage :

" J'ai couché d'abord à Laval, puis à Sablé, puis au Lude"

Écrit -elle en octobre 1690, quittant la Bretagne.

 

mes-ballades.com_Chateau_Lude.jpg

" Je voulus me promener le soir au Lude ; je commence par l'église"

Là, elle berce le souvenir d'un soupirant du temps jadis, le Duc du Lude mort en 1685.

" Cela est triste ! Je portais cette pensée dans sa belle maison ; je voulus m'accoutumer aux terrasses magnifiques et à l'air d'un château qui l'ai infiniment : tout y pleure, tout est négligé ; cent orangers morts ou mourants font voir qu'ils n'ont vu, depuis 5 ans, ni maitre, ni maitresse !"

Mais sa halte favorite est le Château de Malicorne.

 

chateau_de_malicorne_malicorne_sarthe_01.jpg

Elle y est accueillie par

Madame de Lavardin

" Une amie que j'estime beaucoup et qui m'aime naturellement"

Et bien sur des nouvelles de sa fille :

" J'arrive ici, où je trouve une lettre de vous "

A Malicorne, elle aime

" Lavardiner"

et récupérer des fatigues du voyage

" Je vous écrirai de Malicorne où je me reposerai 2 jours"

L'accueil y est de qualité

" Jamais je n'ai eu une meilleure chère, ni une plus agréable maison"

 

 

PI18920-hr.jpg

Hélas, elle n'y reste jamais longtemps :

" Si je pouvais être ici huit jours, Madame de Lavardin et ses soins achèveroient de me guérir ; mais j'ai mille affaires..."

Moi_fete-belle-mere-2012_20120603.jpg

 

Louise Charlotte Le Tellier

medium.jpg

Comtesse de Montesquiou

(1765 - 1835)

dite

" Maman Quiou"

" Maman Quiou, maman Quiou !"

Le bambin sanglote, trépigne, animé d'une rage impuissante.

Elle s'éloigne sans se retourner.

L'âme en lambeaux.

Digne.

Une Le Tellier ne pleure pas.

 

Madame de Montesquiou, que l'enfant appelle encore désespérément, vient de quitter le fils de Napoléon er, le lendemain de son quatrième anniversaire.

 

expo2011-aiglon.JPG

 

Elle achève dans le chagrin la mission que lui avait confiée l'Empereur, lorsque quelques mois avant la naissance en 1811, il l'avait officiellement nommée :

" Gouvernante des enfants de France"

 

image-napo-enfants.jpg

Issue d'une illustre lignée de grands serviteurs de l'Etat, dont le célèbre François Michel le tellier, marquis de Louvois.

Epouse du Comte Pierre de Montesquiou-Ferenzac, grand chambellan de France.

Elle avait alors trouvé normal de servir son souverain en se consacrant à sa descendance.

Elle s'était entièrement donnée à l'enfant, assurant son éducation et l'entourant d'une tendresse que sa propre mère, l'Impératrice Marie-Louise, ne savait lui prodiguer.

blog-portrait-de-marie-louise.jpg

Présente à tous les instants de sa jeune vie - n'avait-elle pas assisté à sa naissance, tenant la tête de la jeune accouchée et l'encourageant de propos rassurants - elle occupait une place privilégiée dans l'univers restreint du petit Roi de Rome.

" Noble de nom, noble de coeur, elle possédait réellement ce que le monde n'accorde souvent qu'à la fortune et à la faveur, l'estime de tous.

On la respectait et on l'aimait. "

dira d'elle la duchesse d'Abrantès.

La vraie noblesse de l'âme se mesure dans l'adversité.

louise charlotte de Montesquiou le prouva lorsque dans la déroute impériale de mai 1814, elle tint à rester auprès de l'enfant.

Quittant son pays, sa famille et ses amis, elle le suivit jusqu'à Vienne, là où une Française n'était pas forcément la bienvenue.

Un an plus tard en ce triste 21 mars 1815, elle quitte pour toujours, son royal protégé.

 

29751.jpg

Maman Quiou et son époux se retirent en leur château familial de Courtanvaux, à Bessé sur Braye, où ils termineront leur existence.

FR-GD-Courtanvaux4.JPG

-----

1280px-Chateau_de_CourtanvauxRose_Garden.jpg

Voilà 2 nouveaux destins de femmes qui ont passé du temps dans la sarthe....

b98ba516.jpg

1anita - Copie.gif

 

 

Commentaires

Coucou c'est moi la femme comtoise !
;-) bref ! les Sarthoises sont plus connues avec une vie bien remplie. Par contre j'ai vu un téléfilm cette semaine "la volière d'enfants" une femme Marie Carpantier qui a crée l'école maternelle au village de la Fleche dans la Sarthe, j'ai pensé à toi et j'ai aimé ce qu'elle a fait. Bonne soirée et gros bizoux Doubs !

Écrit par : françoise la comtoise | 31/01/2015

Je reste admiratif devant tant de beaux châteaux et belles demeures !
Le château de Malicorne est splendide.

Bon dimanche, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 01/02/2015

J'ai assisté à un concert au Château de Grignan lors de mon dernier séjour dans la Dromr
C'est un bel endroit ouvert à la culture en Hommage à mme de Sévigné et de ses nombreuses correspondances avec sa fille
C'est une belle idée ce livre sur les femmes célébre de ta région
Cela serait interressant de faire ça par régions de France
beau soleil ce matin
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 02/02/2015

Coucou Anita!
Je fouine sur ton blog depuis quelques temps, et je trouve ta culture ancestrale assez farfelue. Oh femme unique, péché, désir.Tu me donnes bien envie de visiter la Sarthe, si tu savais... Aimes-tu l'Ariège? Es-tu déjà venue? Viens visiter nos châlets et nos petites auberges près des plaines infestées de brebis. Oh! Femme future, tous ces trésors, le corps en aventure . Aussi ravagée que moi. Serais-tu disponible? LA retraite ne peut être que bénéfique. En espérant une réponse... Grosses bises.
Gigi du 09

Écrit par : Gigi l'ariégeoise | 02/02/2015

Moi quand je vois des Châteaux aussi grands et aussi hauts je plains surtout les femmes de ménage.Bises Anita

Écrit par : heraime | 03/02/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique