logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/11/2012

" Elle n'a rien dit, je l'ai embrassée"

lm01_2058395_1_px_512__w_ouestfrance_.jpg

Jean Noël, 94 ans, en compagnie d'Élisabeth, son épouse qui a trouvé la mort à 86 ans lors du cambriolage de leur maison du Lude (Sarthe), le 2 octobre 2010.

-----

Si je vous relate ce fait divers c'est qu'il m'a émue.

On vit dans un monde de brutes.

Et même dans notre lit on est pas à l'abri de la violence.

----


Assises. Au 2e jour du procès des trois Angevins jugés pour un cambriolage au Lude, et durant lequel son épouse a trouvé la mort, Jean Noël, 94 ans, a livré un témoignage poignant.


Chantal et Béatrice, ses deux filles,  le soutiennent pour lui faire parcourir les quelques mètres qui séparent le banc des victimes de la barre du tribunal. Le petit bonhomme à la silhouette chétive s'y accroche comme à une bouée. Ses deux filles restent derrière lui ; l'une d'elles garde la main sur l'épaule de son père.

Chemise claire, cravate sombre, gilet gris boutonné jusqu'en haut et cheveux poivre et sel soigneusement coiffés, Jean Noël, 94 ans, entame son témoignage. Certes, l'ancien représentant de commerce en papeterie est aujourd'hui dur d'oreille, mais sa voix est claire et ses propos limpides, malgré une mémoire un peu fatiguée:

« Ça va être difficile mais je vais essayer de dire la vérité telle que mon épouse et moi l'avons vécue »

 

Fragile du coeur

L'agression s'est produite le 2 octobre 2010, vers 5 h du matin, alors que le couple se trouvait dans la chambre à coucher de son pavillon, situé Grande-Rue au Lude (Sarthe). La victime, une enseignante et directrice d'école à la retraite, était fragile du coeur ; elle portait un pacemaker.


« Nous nous étions couchés comme d'habitude. À un certain moment, j'ai vu des choses qui remuaient. Je pensais que les enfants (N.D.L.R. : le couple en compte cinq) nous faisaient une blague. C'était faux. Évidemment, c'était faux, se désole Jean Noël.Quelqu'un est allé sur moi. Il m'a bloqué les bras et m'a mis quelque chose sur la tête. Je croyais encore que c'était une blague. Mais l'individu m'a dit : « Kosovo, Kosovo, bijoux, argent ! ». Puis il m'a bloqué les pieds et malheureusement, je n'ai pas pu m'occuper d'Élisabeth »,

Tremble t-il


« Comme un fou »

 

« J'ai vu ma femme se débattre,  J'ai vu un individu soulever un tableau pour regarder en dessous. J'ai été ligoté. J'ai certainement reçu des coups car j'étais K.O. Quand ils sont partis, j'ai fait le tour du lit. J'ai donné des médicaments à Élisabeth ; elle suffoquait un peu. Elle n'a rien dit ; je l'ai embrassée sur la bouche,  Puis j'ai couru comme un fou chez le voisin. »

 

Quand les secours sont arrivés, c'était trop tard. Élisabeth était morte. Elle avait 86 ans. Le stress de l'agression serait à l'origine du décès lié à une défaillance cardiaque.

« Elle est là-haut »

« On lui a volé sa fin de vie, estime l'une de ses filles.

Papa avait une grande admiration pour maman ; il était très dépendant d'elle.

Il n'a plus voulu habiter la maison. Il a abandonné ses livres et ne fait plus de violoncelle. On va dire qu'il essaie de survivre. »

« Je ne suis plus le même, murmure Jean Noël. J'ai beau être bien secondé par mes enfants mais je l'ai perdue. Elle est là-haut. Elle était sublime. On a perdu gros. Si j'avais été plus jeune, j'aurais pu mieux la défendre », regrette-t-il avant de s'écrouler en sanglots. Sa fille lui caresse le dos. « C'est une famille qu'ils ont détruite. Moralement, ils nous ont eus. J'avais ma personnalité. Maintenant elle a sombré, constate-t-il en levant les yeux au ciel. Ce n'est pas juste. »

 

Sans titre-1.jpg

Vous me direz, ce n'est qu'un fait divers, comme beaucoup d'autres, mais c'est près de chez moi.....et je trouve horrible qu'on s'en prenne ainsi aux personnes faibles et agées.

J'espère qu'à l'issue de ce procès cet homme trouvera un peu de paix....

La ville du Lude est une petite ville bien calme en apparence lovée autour de son château

Mais la violence semble être partout.

(Note faite d'après un article du Maine Libre)

8w69i28u.jpg


 

anita.jpg


Commentaires

C'est affreux et ... poignant ! ce genre de chose maleureusement nul n'en est à l'abri on vois ça chaque jour !
Belle journée sous le soleil (en Berry toujours ...)
Gros bisous et ncore merci pour ton coup de fil d'hier !
N et H

Écrit par : La Berrichonne | 14/11/2012

Bonjour Anita,

J'ai lu avec attention ta relation des faits. Il est terrible à notre époque...si civilisée...dit-on qu'il arrive de pareil événements. Nous ne sommes à l'abri nulle part, semble-t-il, alors sachons profiter des instants heureux qui nous sont offerts.

Bises
Hélène

Écrit par : hélène | 14/11/2012

Coucou Anita !
Avec le prix de l'or qui monte les voyous de je ne sais où , peut être si en fin compte , viennent s'attaquer aux plus faibles .
J'espère qu'ils en auront pour des années en prison mais ça je n'y crois pas . Ils ont laissés des coeurs brisés et s'en fiche .
Bon après-midi et des gros bizoux comtois !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 14/11/2012

Tu me tires les larmes aux yeux. Mon Dieu comment est -ce possible ? Pourquoi cela est il arrivé ?
Mais quel est donc ce pays qui ne protège plus son peuple ?
Ces gens ne méritaient pas une telle fin de vie, je pense à ce petit père....
Honte à ceux qui ne font rien
bisous Anita et merci de nous avoir informé, il faut savoir
Christiane
(finalement le reste n'est RIEN à côté de ça)

Écrit par : Christiane | 14/11/2012

Bonjour Anita
mon grand faitout te remercie
Avec la vie qui devient de plus en plus dure, il y aura une recrudescence d'individus à la recherche d'argent, tous les moyens sont bons, rien ne les arrêtent
Bisous de nous deux.

Écrit par : Anne-marie | 14/11/2012

C'est bouleversant!Pour certains la vie humaine ne vaut rien! Mais qui sont ces monstres pour s'attaquer aux plus faibles?Et dire que pour eux la justice leur trouvera toujours une circonstance atténuante. Moi je ne peux pas pardonner de tels actes!Monique Ruiz

Écrit par : Monique Ruiz | 14/11/2012

Quelle affreuse histoire que tu nous racontes, quel malheur pour la famille. Cet homme de 94 ans, était loin de se douter d'une telle horreur chez lui. Pas rassurant du tout, car ce n'est pas un cas unique malheureusement. Fermons bien nos portes avec un maximum de sécurité ...

Bisous Anita.

Écrit par : judith | 14/11/2012

Bonsoir Anita !
Mon coeur saigne à l'instant où j'écris ces quelques lignes..Ce fait divers est si atroce. Je souhaite de tout mon coeur que ce cher Monsieur soit protégé par l'affection de ses enfants, son entourage, par nos propres pensées et sûrement aussi par l'esprit de son épouse.
Bonne soirée à vous.

Écrit par : nathalie | 14/11/2012

Hello Anita,
Quelle horreur!
Quelle tristesse pour ce Monsieur et sa famille.
Que devons nous faire pour éviter ces faits de ce genre que nous entendons de plus en plus hélas ?
Bel hommage que tu rends à cette dame et à sa famille
Amitiés
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 15/11/2012

petit bisou du matin
cet aprèm. kiné
et ensuite petit café et lecture pour le repos après le kiné
hier : achat compulsif
bisous
Christiane

Écrit par : Christiane | 15/11/2012

Vrai que notre monde actuel est violent
mais était il plus calme les siècles précédents
sans doute non ,mais l'information était + restreinte
les sociètès humaines sont ainsi faites !
amitiès

Écrit par : ventdamont | 15/11/2012

Je pense qu'il y a plus de violence "gratuite" de nos jours, on tue pour deux fois rien.
J'espère que les coupables seront punis à la hauteur de leur forfait !

Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 15/11/2012

Message mit sur ma note de demain vendredi ....
A bientôt et gros bizoux !!!

Écrit par : françoise la comtoise | 15/11/2012

tu trouveras mes bisous dans 48 h hihi
bisous bisous
Christiane

Écrit par : Christiane | 16/11/2012

Quel drame ! Je passais par hasard et je tombe sur ta note. Pauvre Monsieur. Avec l'écart d'âge, bien sûr qu'il comptait beaucoup sur cette épouse bien aimée.
Nous sommes dans une époque de malades,Âgés, nous avons intérêt à bien fermer nos maisons et à n'ouvrir qu'après vérification et encore, ce n'est pas sans risques.
Bonne fin de semaine, je t'embrasse
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 17/11/2012

C'est affreux et on ne peut qu'avoir peur pour nous et nos proches . Mes parents sont encore en vie mais pas assez méfiants et ils font entrer chez eux , n'importe qui ... On a beau leur dire ,ils n'écoutent pas , mais en lisant ta note , ça donne des frissons .. Bon week-end . Bises Lucette

Écrit par : nanne | 17/11/2012

Pour ce Monsieur dur dur de perdre un être cher + dans de telles conditions

Écrit par : pauline | 19/11/2012

ce couple a été démoli ! c'est affreux, et, encore pour de l'argent. L'auteur est bien lâche, il avait repérer le couple âgé, donc faible pour réagir. Je pense que Jean-Noël doit souffrir malgré la présence de ses filles, son épouse lui manque et l'affection est beaucoup atteinte, pas remplaçable.Bises Anita. Renée

Écrit par : Campanule | 19/11/2012

Chère Anita,
J'apprécie ta sensibilité.
Bonne fin de journée
Marie

Écrit par : marie "en toute sérénité" | 20/11/2012

c'est une horreur , Janie se demande ce qu'on peut faire , et bien je ne sais pas mais je ne voterai que pour des gens pour qui la justice doit faire droit aux victimes et non aux malfaisants , de nos jours ils ont la vie belle et les remettre hors prison au plus vite ou ne pas les y enfermer est une vraie insulte aux victimes .
je sais bien que la répression n'est pas une solution mais quand on est au trou c'est moins facile de récidiver!
ce pauvre monsieur mourra dans l'indifference des pouvoirs publics et si on chope ses assaillants ils auront toutes les circonstances atténuantes , venus de loin... ou papa avait une jambe de bois... ou maman louchait...cause des problèmes de ce pauvre voleur .
Madame Taubira , les parents respectés sont ceux qui sont fermes avec leurs gosses !
bisous Anita

Écrit par : josette | 21/11/2012

Bonsoir

Je me permet de ne pas être entièrement d'accord avec le fait que notre époque est plus violente qu'avant ! J'ai eu l'occasion de lire des journaux d'il y a une centaine d'années et j'ai été frappé par le nombre important de méfaits de toute sorte qui étaient relatés. Mais seulement, il n'y avait ni radio nationale, ni télévision, pour donner un retentissement national au moindre évènement.

Ceci dit, l'attitude des voleurs n'est pas monstrueuse, même si s'attaquer à des personnes âgées est lâche. Ils ont ligoté les deux personnes sans occasionner de blessures. Et la mort de l'épouse par arrêt cardiaque est du au stress.

Ceci étant, je comprends la détresse de cet homme qui a perdu en quelques secondes sa raison de vivre.

Christian

Écrit par : Christian | 22/11/2012

Une histoire dramatique qu'on voit souvent dans tous les départements... je suis triste pour ce malheureux homme.... Je te souhaite un bon Week-end, amie Anita. Bises de mon village Noélus

Écrit par : l'alpin | 24/11/2012

que deviens la dame dela Sarthe? que se passe t-il dans les tuyaux de ton ordinateur? je vais te telephoner car je trouve longuet de voir que tu ne peux plus publier
je t'embrasse très fort

Écrit par : josette | 28/11/2012

J'espère que ton problème ne va plus s'éterniser.
Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 28/11/2012

Roooooooooooh !!! pas là , n'a marre , exagère encore ce serveur .
Des gros bizoux tous Doubs et froids de nous .
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 30/11/2012

pas là, je reviendrai bisous à toi
Christiane

Écrit par : Christiane | 30/11/2012

Un petit coucou en passant et en espérant que tu pourras bientôt nous revenir sur la toile !

Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 30/11/2012

Horrible histoire Anita. Je comprends la tristesse de ce monsieur qui a vu mourir sa femme devant ses yeux et d'une façon barbare.
J'espère que ces jeunes voyous seront châtiés à la hauteur de leurs actes.
Que se passe-t-il avec internet ? Peut-être dois-tu changer ta box ?
Enfin, le docteur te le dira.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 03/12/2012

Peut être à demain pour une nouvelle note de toi Quedonne la clée USB
Bises du soir
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 04/12/2012

Je voudrais bien connaitre le résultat du procès mais sûrement que comme d'habitude les coupable seront condamnés à bien trop et seront relâchés avant l afin de leur peine. Et il y aura encore des gens pour les défendre : de pauvres victimes de la société et malheureux dans leur pays et qui viennent chez nous trouver un peu de réconfort ou de pognon...
C'est honteux
Il y en a marre de subir
.... oh sorry c'était juste un accident ; on ne voulait pas leur faire de mal...

Dominique

Écrit par : papydompointcom | 05/12/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique