logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/09/2012

" Saint Savin sur Gartempe"

DSCN1134.JPG

L’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe est située à Saint-Savin dans le département de la Vienne. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco car elle abrite un très bel ensemble de peintures murales romanes très complet, bien conservé et unique en Europe.

 

DSCN1131.JPG


La charte de fondation de l'abbaye ayant disparu lors des guerres de religion en 1598, la date de sa fondation reste imprécise mais celle-ci a été fondée sous Charlemagne au début du ixe siècle.

Elle fut édifiée pour les saints Savin et Cyprien dont on ignore beaucoup de choses encore aujourd'hui.

 

DSCN1127.JPG


D'après la tradition c'est au ve siècle que deux frères Savin et Cyprien, qui fuyaient la Macédoine où ils étaient persécutés car ils étaient chrétiens, furent finalement rejoints sur les bords de la Gartempe. Ils y furent martyrisés et décapités. Savin fut inhumé par des prêtres non loin de la ville actuelle, en un endroit appelé Cerisier.

 

DSCN1125.JPG


Trois cents ans plus tard, les reliques des deux martyrs ayant été retrouvées sur les lieux de leur massacre, Badillus, clerc à la cour de Charlemagne, décida d'y fonder une église abbatiale pour y conserver les précieuses reliques. Saint Benoît d'Aniane,en 821, y fit appliquer la règle de saint Benoît et y fit installer une vingtaine de moines. Il désigna l'abbé Eudes Ier, qui fit construire la première église.

 

DSCN1084.JPG


Durant de très nombreuses années, Saint-Savin est restée l'une des plus influentes abbayes de France.


La guerre de Cent Ans sonna le glas de la prospérité du monastère qui changea plusieurs fois de main.

 

En 1840, l’église fut classée, et de nombreuses restaurations des maçonneries furent entreprises pour mettre hors d’eau le bâtiment et ainsi stopper la dégradation des peintures. C’est ainsi que grâce àProsper Mérimée, en 1849, elle est considérée comme provisoirement sauvée.

En 1877,la flèche est reconstruite par l'architecte Jean Fromigé qui intervint aussi sur l'église Sainte-Radegonde de Poitiers pour la construction du buffet d'orgues.

De 1967 à 1974, des restaurations ont été effectuées, sur la voûte de la nef et ses peintures, dans les cryptes, le chœur et la tribune.

Autres événements importants pour l’abbatiale, son classement par l’UNESCO en 1983 et la création en 2006 de l'Établissement Public de Coopération Culturelle de l'Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe et Vallée des Fresques, en charge de la gestion touristique et économique de ce site unique en Europe.

L'ensemble abbatiale et ses peintures ont connu un important chantier de restauration entre 2005 et 2008 afin d'améliorer la conservation des peintures (éclairage par fibres optiques, nettoyage et traitement des peintures, réfection des vitraux...) et l'accueil des visiteurs.

800px-Saint-Savin_abbaye_(3).jpg

(Photo internet)


L'abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe est caractéristique de la maturité du style roman. L'abbatiale Notre Dame est connue pour ses peintures murales mais elle est aussi une référence en architecture avec une nef visant à la magnificence.

Elle crée une symbiose entre architecture et peinture murale, chapiteaux et autels, alliance qui confère aux églises romanes leur caractère incomparable.

 

DSCN1088.JPG
La Vierge encadrée par deux anges qui l'encensent est assise sur un trône

 

DSCN1091.JPG


C’est la pièce maîtresse de cet ensemble. Elle mesure 42 mètres de long sur 17 mètres de large avec ses collatéraux (6 mètres sans ces derniers) et 18 mètres de hauteur.

 

DSCN1093.JPG


La nef est divisée en trois vaisseaux par deux rangées de colonnes d'une hauteur de 15 m décorées en faux marbre, dans des tons doux rosés et pastels.

 

DSCN1100.JPG


La voûte du vaisseau central est en berceau et couvre une superficie de 412 m². Elle est entièrement peinte.


Les peintures murales représentent uniquement des scènes de l'Ancien Testament issues des deux premiers livres du Pentateuque : la Genèse(Gen) et de l'Exode(Ex). Elles se lisent comme un grand livre. Deux registres de peinture se déploient de chaque côté d'une frise qui divise la voûte dans toute sa longueur.

 

DSCN1103.JPG

Le choeur

 

Le chœur est doté d'un sanctuaire délimité par dix colonnes aux chapiteaux sculptés de lions affrontés et de feuilles d'acanthe qui rappellent ceux de l'église Sainte-Radegonde de Poitiers.

DSCN1106.JPG

Sa voute a été recouverte d'un semis d'étoiles au xixe siècle.

DSCN1115.JPG


Le chœur est entouré par un étroit déambulatoire de deux mètres de large


 

DSCN1111.JPG

-----

 

DSCN1118.JPG

Les colonnes, il n'y en a pas deux semblables.

 

DSCN1124.JPG

Nicole et Folie's nous attendent sagement.


 

DSCN1126.JPG

La Gartempe

 

DSCN1129.JPG

Petite balade le long de la rivière, avant d'aller déjeuner....

 

DSCN1130.JPG

Original ces deux ponts qui se suivent.....

 

DSCN1132.JPG

-----

DSCN1133.JPG

Nous quittons Saint Savin pour aller vers Chauvigny dont je vous ai déjà parlé dans une précedente note.

bonne37.gif


f24a85ac0ba64571a2e2e535be01ae42.jpg

Commentaires

Quel beau travail tu nous as fait avec cette note, elle est magnifique, les photos, Nicole sur son banc, on a envie d'aller papoter à coté d'elle.
Jean Mau m'a dit, dommage je n'étais pas là, je trainais avec ma copine pour faire les boutiques. Je te rappelle.
bisous de nous deux
Christiane

Écrit par : Christiane | 12/09/2012

Coucou Anita !
Vous avez visité de belles collégiales et celle-là est encore plus magnifique avec ses colonnes et ses peintures à livre ouvert .
Je me répète mais je suis toujours impressionnée par le travail des hommes en ces temps là , tous des artistes .
Des gros bizoux comtois et bonne soirée !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 12/09/2012

Que de visites vous avez faites. Vous êtes courageuse et ta note est bien remplie.
Bonne soirée
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 12/09/2012

Superbe note comme toujours.
Celle-ci il y a de quoi s'émerveiller sur les peintures intèrieures .Tes photos en disent long , ce doit être très impressionnant cette visite de Saint Savin .Merci de nous en donner un formidable aperçu ! Bises . huguette

Écrit par : macary huguette | 13/09/2012

Et oui c'était encore une belle journée de visite.... et la chance d'avoir le soleil avec nous ...
Nicole toujours assise à droite ou à gauche, elle doit avoir des problèmes de "pied" non ???? je rigole bien sur ...un jour ou l'autre ça ira mieux mais on ne sait pas QUAND !!!!

Gros bisous

Écrit par : La Berrichonne | 13/09/2012

Un des plus beaux villages de France avec sa magnifique abbaye.
Merci de nous l'avoir fait découvrir.

Bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 13/09/2012

encore une superbe belle note sur Saint Sauvin que je ne connais pas, mais qui maintenant n'a plus de mystère ... (hi)
Merci Anita, tu es douée... un guide de 1ère classe !
bisou

Écrit par : Marylène | 14/09/2012

Bonjour

Encore un miracle qui fait retrouver 300 ans plus tard la tête des deux martyrs ! Et que dire de leur fuite depuis la Macédoine jusqu'en Vendée où leurs agresseurs les retrouvent. Il n'y a que l'église pour faire croire aux fidèles des faits aussi invraisemblables sans prouver leur véracité.

Ceci dit, tu nous as fait un magnifique reportage. J'ai retenu la beauté des colonnes, qui même revêtues de stuc, sont fort réussies. C'était plus économique que le marbre. J'ai entendu que bien des reconstructions et réparations se faisaient grâce à l'argent de donations et qu'en temps de disette, après une guerre, le faux marbre était fort utilisé.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 22/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique