logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/09/2012

" Chauvigny"

DSCN1136.JPG

Située à 23 kms à l'est de Poitiers.

Les seigneurs de Chauvigny et les évèques de poitiers, y édifierent une forteresse qui se développa jusqu'au 15ème siècle.

DSCN1138.JPG

De l'époque féodale, Chauvigny conserve cinq châteaux forts dont

Le chateau des évèques ou chateau baronnial

DSCN1160.JPG


le château des Évêques ou château baronnial (construit et agrandi du XIe au XVe s.)

Occupant l’extrémité du promontoire de la ville haute, le château baronnial est un ouvrage important.

Son périmètre atteint 230 mètres.

Sa ruine actuelle résulte de sa vente comme bien national pendant la Révolution, l’acquéreur en ayant fait une carrière de pierres.

Les fouilles conduites à partir de 1957 par la Société de Recherches Archéologiques de Chauvigny permettent d’en dresser le plan et de se faire une idée des étapes de sa construction.

DSCN1159.JPG

C'est dans l'enceinte même du château des Évêques, au coeur de la Cité Médiévale, que se déroule un spectacle de haut vol dans lequel évoluent des oiseaux venus du monde entier.

DSCN1158.JPG



Les coulisses des Géants du ciel 

 

DSCN1163.JPG

Et le donjon de Gouzon

chauvigny1 (2).jpg

(Photo internet)

Le château de Gouzon, situé au nord de la collégiale St-Pierre, doit son nom au mariage, à la fin du XIIIe s., de Blanche de Beaumont qui tenait le fief, avec Guy de Gouzon, originaire du Bourbonnais.
L’élévation du donjon, seul élément subsistant du château, témoigne de deux périodes de construction. Un premier état au XIIe s. révèle un édifice aux dimensions modestes, élargi et surhaussé au XIIIe siècle.

Il est acquis par les évêques de Poitiers, seigneurs de Chauvigny, vers 1350. En 1687, un procès-verbal des visites du domaine de l’évêché le déclare entièrement ruiné.

Classé monument historique en 1889, il a été acquis de l’Etat par la ville de Chauvigny en 1992 après avoir été soumis à un important programme de consolidation et de restauration.

Prenant appui sur l’étude archéologique du site, le monument a reçu un aménagement intérieur qui permit en 1993 l’ouverture de l’Espace d’archéologie industrielle.


DSCN1154.JPG

Nous voici dans les marches du donjon à la sortie de notre visite du musée archéolique.

Une gentille jeune fille nous a proposé gentiment de nous photographier.


DSCN1143.JPG

Place en contrebas vu du haut du donjon


DSCN1145.JPG

Et une vue de la cité médiévale


DSCN1146.JPG

Et presque vu du ciel, les alentours.....


Élevée au rang de baronnie au XIVe s., Chauvigny est restée dans le domaine épiscopal jusqu'à la Révolution Française. Les conflits des guerres de Cent Ans et plus tard des guerres de Religion ne l'ont pas épargnée révélant ses qualités stratégiques. Malgré l'érosion et les différentes agressions qu'ils ont eu à subir les monuments de Chauvigny restent imposants et dominent la ville de leurs silhouettes majestueuses.


 

DSCN1161.JPG

Demain je vous parlerai de sa Collégiale Saint Pierre


Bonne journée


 

P1060257.JPG

 

anita (4).gif


Commentaires

Bonjour Anita,

Comme de nombreux châteaux ou monuments,beaucoup ont été endommagés sinon détruits lors de la révolution de 1789.

Des pierres ont été emportées pour participer à l'édification de nouvelles constructions.

Les hommes manquent d'un tel savoir vivre... et de réflexion.


Bises d'une toulousaine qui ne connaissait pas CHAUVIGNY

Écrit par : betty | 07/09/2012

Coucou la visiteuse !
Ben , vous en avez vu des châteaux et celui-là est très vieux mais il a de belles ruines où les oiseaux sont heureux .
Ici soleil , l'eau à 24° et dehors 26° alors plouf ! pourvu que ça continue jusqu'à Noël .
Bonne soirée et des gros bizoux des comtois !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 07/09/2012

Hello Anita
"Bien" lui en a pris à cette jeune fille cela nous fait un beau souvenir de toi et les Caillol que j'enregistre imédiatement
Bises et bon Week-end
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 08/09/2012

La passion de Simon pour les oiseaux est certaine. Mais j'ai toujours un pincement quand je vois à quoi ces volatiles sont utilisés, que ce soit pour des spectacles ou des films. Je préfère les pigeons libres sur le toit de l'église de Gouzon.

Bises

Christian

Écrit par : Christian | 22/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique