logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/03/2011

" Grignan"

chateau_lavande.jpg

Grignan est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes.

450px-Grignan-Collégiale_Saint-Sauveur-1.JPG

Madame de Sévigné repose derrière l'élégante façade de la Collégiale Saint sauveur, dans cette église  à propos de laquelle  elle écrivait :

" Jamais clocher ne s'est trouvé avec une telle fraise !"

En effet, entouré d'une balustrade, le toit de l'édifice sert de terrasse au château où la marquise a passé les 2 dernières années de sa vie, en compagnie de sa fille, Madame de Grignan.

sevigne.jpg
Madame de Sévigné.

Assis sur un banc, tout le monde peut désormais profiter de la splendide vue sur le Mont Ventoux, et les Alpilles qu'aimaient contempler les deux femmes.

Visoterra-le-mont-ventoux-9779.jpg

Le Mont Ventoux


Une bien jolie manière de se reposer de la visite de la petite ville et de ses ruelles parfois pentues .....

rue_montant_au_chateau.jpg
Rue menant au château

Lesquelles sont prises d'assaut, début juillet, pendant le festival de la correspondance.

mosaique.jpg

La mémoire de la célèbre épistolière, n'est pas près de s'éteindre à Grignan.

516px-Grignan-Marquise_de_Sévigné.jpg


-------


chateau-tournesolgrd.JPG

 

Non loin du département de Vaucluse, à proximité du mont Ventoux, dans le Tricastin.

La région est exploitée principalement pour les cultures de lavande et de truffes mais aussi de vigne et de tournesol. La proximité de la ville de Nyons fait que la culture des olives peut s'y étendre.

Le village de Grignan est aussi connu pour son château renaissance où Madame de Sévigné séjourna puis mourut en 1696.

 

800px-Grignan2.jpg
Château de Grignan

e château de Grignan dont l'origine remonte au XIIème siècle a été construit sur un piton rocheux dominant Grignan, il fût transformé en forteresse dès le XIIIème siècle par la famille des Adhémar: c'est au XVIIème siècle que François Adhémar de Monteil en fît une résidence luxueuse.Réduit en ruines en 1793 il fût enfin reconstruit au début du 20ème siècle à l'identique par Madame Fontaine qui mit toute sa fortune dans cet édifice qui fût un haut lieu de l'histoire régionale. Actuellement le château est la propriété du conseil général de la Drôme.


chateau_nord.jpg
Château côté Nord

De ses terrasses et jardins on peut admirer toute la région.La cour d'honneur du château et la façade François 1er sont un des plus bel exemple architectural de la Renaissance dans cette région.

François Adhémar de Monteil, comte de Grignan qui fût nommé ensuite lieutenant général de Provence épousa en 1669 Françoise Marguerite de Sévigné, fille de la Marquise de Sévigné. La séparation de la mère et de la fille nous a valu la plus grande partie de la correspondance de Madame de Sévigné.

Ce château dont l'intérieur a été restauré et meublé comme à l'époque

-----

collegiale.jpg

La Collégiale Saint Sauveur.

Cette église date du XVIème siècle et fut restaurée au 17ème siècle.Sa construction par le Baron Louis- Adhémar débute en 1535 et s'achève en 1539 date à laquelle le pape Paul III l'institue Collégiale St Sauveur.et autorise l'introduction d'un châpitre de chanoines.

La façade de style renaissance fût saccagée pendant les guerres de religion et reconstruite en 1654 par Louis Adhémar Comte de Grignan.

 

20-Collegiale-tombe-Madame-de-Sevigne.jpg

A l'intérieur se trouve:

la tombe de Madame de Sévigné décédée à Grignan le 18 avril 1696 .

 

31734578.jpg

Un très beau maître- autel datant de 1634, rehaussé d'un retable en bois doré représentant la Transfiguration, ce tableau est signé Ernestimus Grève et date de 1630.

 

GrignanOrgue1.jpg

Un buffet d'orgue (20 jeux) datant du XVIIe siècle qui est l'oeuvre du facteur flamand Charles de Royer. Ce buffet est classé.

-----

 

cedre.jpg

le lavoir du mail de Grignan

Ce très bel édifice de style néo-classique fût édifié en 1840: son bassin circulaire et ses 16 colonnes doriques sont en pierre de Chamaret . Ce lavoir garde la mémoire des lavandières bavardant et tapant avec leurs battoirs sur le linge blanchi ensuite au soleil et vite séché par le mistral.

 

----

 

450px-Grignan_-_Beffroi.JPG

le beffroi

Poursuivant les remparts cette Tour carrée rehaussée d'un clocheton permettait aux gardes de surveiller la campagne et éventuellement de donner l'alarme, elle fut construite au 13ème siècle et ensuite agrémentée d'un dôme sur lequel fut installée la première horloge du village; les machicoulis sont encore visibles sur la face nord.

Les remparts crênelés et douze tours à meurtrières et à machicoulis défendaient le bourg et l'entrée dans Grignan se faisait par six portes : la porte du Tricot, la porte St Jean, la porte de Costefroide, la porte de la Glacière, la porte de la Grande Tour et la porte de Costechaude

 

------

 

jardin.jpg

Le jardin de Sévigné

Sculpture de verdure, ce jardin fut réalisé dans l'esprit du XVIIème siècle et conçu par Françoise Vergier, sculpteur , originaire de Grignan qui dépeint son oeuvre ainsi:

"Le dessin du jardin est l'écriture du nom Sévigné", les lettres ont été positionnées dans un ovale, leur traçé s'approche de la calligraphie dite "à l'anglaise", l'ensemble formant ainsi un dédale."(extrait du bulletin municipal de juin) .

Cette oeuvre a été commandée en 1996 pour marquer l'anniversaire du tricentenaire de la mort de Madame de Sévigné .

costume2.jpg

J'espère que vous aurez apprécié la balade en Provence.


Je vous souhaite ne bonne soirée

Charme-meridional.jpg

Anita

Commentaires

Le château de Serrant, l'hermine et Grignan, j'ai rattrapé quelque peu mon retard de lecture ! Ouf !
Heureusement que tout le monde ne fait pas des notes aussi riches et documentées que les tiennes !...

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 31/03/2011

J'ai l'occasion d'aller une fois l'an à Grignan, une amie ayant une résidence secondaire pas très loin.Le festival de la correspondance attire beaucoup de monde. Le lavoir est imposant, personnellement je ne trouve pas le château exceptionnel, par contre de la terrasse nous avons une très belle vue. Il existe aussi le chemin des roses anciennes. Félicitations pour ta note. Bises. Renée

Écrit par : Campanule | 31/03/2011

Coucou du soir Anita !

Nous étions pas loin en mai 2010 , il faut dire qu'avec le beau temps les balades étaient abrégées , hi !
Ce village de Grignan ressemble à d'autres du mont Ventoux en hauteur .
Journée de pluie aujourd'hui mais la pluie c'est arrêtée .

Bonne soirée gros bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 31/03/2011

belle balade en effet, on se remémore l'histoire ! que de belles photos, comme si, nous y étions !
les balades forment la jeunesse, profitons-en ...!
Je te souhaite une bonne nuit en rêves fleuris

Écrit par : Marie-Thérèse | 31/03/2011

Belle balade instructive à Grignan
Nous en parcourons du chemin sur tous ces blogs plus riches les uns que les autres.
Ces kilomètres virtuels ne nous font pas dépenser beaucoup de calories mais ils enrichissent "nos vieilles têtes"
Merci
Amicalement
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 31/03/2011

Bonsoir Anita
Voici une note remarquable quisuscite l'envie de se rendre à Grignan pour un rendez-vous avec Mme de Sévigné !C'est à deux pas de chez moi et ta note est une invitation !!!
Merci Anita
Bises
Jacques

Écrit par : Jacques | 31/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique