logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/01/2011

" Je relève le défi ....de Françoise"

gouline4.jpg

La Gouline Sarthoise

(Groupe folklorique sarthois)

 

Le nom "Gouline" évoque le petit bonnet qui était porté par les femmes de condition modeste comme coiffe de travail.

-

Le parler Sarthois (ou haut-mainiot) est une variante dialectale du français. Il désigne en règle générale la forme locale de français employée par les habitants du Mans et de l'ensemble des habitants du Haut-Maine. Il est également appelé "parler Sapience", "parler cénomane" ou tout simplement "Manceau".

 

 

le_cor10.jpg


Voilà donc Le Corbeau et le Renard en patois sarthois

par
Edith jacqueneaux

edith_jacqueneaux.jpg

Née en 1914 dans la sarthe

Elle a écrit notamment

Fablenmaine - La Fontaine en sarthois.


DSCN8456.JPG


Merci à françoise qui m'a donné l'idée d'une note en nous défiant ce matin.

images.jpg
Bon Dimanche

 

hebergeur d'image

 

Anita

Commentaires

Du renard et du corbeau partout ce dimanche. Tu liras ma réplique chez Michka, Françoise et Framboisine, je ne remets pas ça partout.
Bon dimanche bien glacé
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 30/01/2011

Bonjour, c'était très intéressant, j'ai bien aimé, il faut parler de nos régions, les mettre en valeurs,
bon dimanche

Écrit par : Lady Chatterley | 30/01/2011

Moi aussi ça m'a donné l'envie de remettre une petite note en patois Ardennais
Je te souhaite une bonne fin de journée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 30/01/2011

Coucou du soir !
Merci d'avoir relevé le défi sur la langue de chez nous .
La tienne est marrante à la façon Edith Jacquenaux .
C'est vraiment différent d'une région à l'autre et je ne
sais pas comment ils faisaient pour se comprendre entre régions
avec chacun son patois il y a plus de cent ans et ce n'est pas si vieux .
Bonne soirée gros bizoux des Comtois ,
Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 30/01/2011

le gascon est un peu perdu...quel langage bizarre autant qu'étrange!
allez...adishatz

Écrit par : henri | 30/01/2011

Je reconnais bien là le vrai parler sarthois, tel que le parlait nos parents . Bravo pour cette page

Écrit par : pauline | 30/01/2011

dis donc Anita, ce n'est pas évident le patois sarthois! bonne soirée, bises. Renée

Écrit par : Campanule | 30/01/2011

et une versio chti sur le site http://www.histoires-de-chtis.com


Ch'corbiau et chl'Arenard
Un biau corbiau tout noir, incrinqué su chin ape,
t'nau ben serré din s'bouc un fromache eud' Maroille.
Un jonne finnaud d'arenard, l'estomac in écharpe,
Par l'sentiment guidé, nifla vers ché zétoiles.
"Ah! Te v'la biète à z'ailes, ben ché ti qué j'cachau.
A coté d'ti, arnéqué tout in noir,
Ché coulons du concours y z'ont l'air ed' pequenauds.
Din l'roucoulate aussi, éj'su même prêt à croire,
qu'eune canchon comme eul tienne, elle laiss'rau ben penauds
Rossignols et magnons qui cantent là tous les soirs."
A ché mots, ch'corbiau y n'sarsent pu picher,
Y comminche à canter in ouvrant tout grand s'biec,
Du coup, y a sin puant qui comminche à glicher
Et pis qui queu par tierre à côté du fennec.
L'agrippeux animal d'mindau que d'l'ingloutir,
"Chi té n'veux nin, fifi, t'intiquer din l'berdoulle
-Dit intre deux bouquées ch'ti qui n'faijau qué d'rire-
N'acoute don point ch'tilal qui t'raconte des cacoules"
Y a tout d'même eune morale à propos d'not arnard...
A force eud s'in venter, cha a fait l'tour delle tierre,
Et y a pu d'aut' moniaux que l'arenard a pu s'faire.
Ben si à st'heure dz' corbiau, te nin vo pu grinmin
Ché qu'à trop ouvrir l'bouc y zont tous qrevé d'faim


dominique

Écrit par : papydompointcom | 30/01/2011

La version de Dominique n'est pas mal non plus, qui précise bien le nom du fromage le "Maroilles" tout en chti !

Si je cherche bien, peut-être que je retrouverai la version en champenois ! Hi !

casse-tête du lundi matin.

Bisous Anita.

Écrit par : judith | 31/01/2011

Va voir chez Chap 3 versions , hi ! bizoux .

Écrit par : françoise la comtoise | 31/01/2011

Merci Anita , tu relèves tous les défis et nous en profitons . Bonne soirée et Adiou ..Chez nous on dit Adieu en se rencontrant comme en se quittant .. bises . huguette .

Écrit par : macary huguette | 31/01/2011

Que de corbeaux, que de renards, aujourd'hui !
Pour certaines versions de la fable, j'en trave que pouic ! C'est bien parce qu'on connaît la version originale en bon vieux françOis !
Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 31/01/2011

Bonjour Anita,

J'ai lu et compris avec difficulté certains mots. Je vous qu'il y a beaucoup de syballes "avalées" , un parler un peu comme celui de nos cousins du Québec.. r'na pour renard, par exemple.

Et chauvit, comme alouser, sont nouveaux pour moi.

Je le livre une version moderne en langage actuel de Marseille, celui des gens du vieux port, de la Belle de Mai et de mon enfance. Je te donne les explications : furait : cherchait, furetait ; espinche regarder, épier ; moulon : un tas ; bordilles : saletés; asseti : un endroit pour s'assoir: mastéguer : mastiguer, manger; toc : un morceau ; broméger : appâter le poisson en versant de la nourriture dans l'eau; emboiligue : l'estomac; pénéqué : un petit somme; cahu : renard; esquinade: un poisson fin comme une lame de couteau; rague: un pelotte de fil de pêche emmélé; aquelo empego, c'est du provençal : voici un sot, un niais. Bébélé : le ventre ; pataclé : un tout petit poisson des bords de rivage que les enfants attrapent; chasper = toucher avec la main, tâter : parpelèger : cligner des yeux d'étonnement; estransi : saisissement ; gabian : grosse mouette; s'estrasser = se plier en deux de rire; escagasse : s'éreinter au travail; stassi : dérivé d'italien = celui-ci : achoppe : attrape ; cacou : un mec ; Endoume = un quartier de Marseille ; frotter , ici, caliner, embrasser; minotte : sa petite, sa chérie; boumian: bohémien, gitan; Catalans : une plage publique de Marseille où on laissait ses habits sur le sable. pessuguer: se faire avoir ; aganté: se faire prendre

Bonne lecture, avé l'accent !

Bises du grillon

C’était un beau gabian, qui furait les poubelles,
Car y a plus de poissons au large de Pomègues.
Il espinche et mate, à la pointe de l’île,
Dans un trou de rocher, un moulon de bordilles.

A l’espère, dès l’aube, affamé, fracassé,
Il se cherche un asseti pour pouvoir mastéguer.
En fouillant dans le tas, son œil est attiré,
Par un toc de Banon, qui sert à broméger.


Hélas, il était dur et à l’intérieur vide,
Je peux bien se dit-il me gratter l’embouligue,
Et comme l’on dit : « qui a bien dormi a dîné »,
Il monte dans un pin pour faire un pénéqué.


Arrive un cahu, fin comme une esquinade,
Qui avait les boyaux mêlés comme une rague.
En découvrant l’oiseau et son toc de fromage,
Aquelo empego, dit-il, cela est bien dommage,


Je pourrais bien me faire péter le bédélé,
Moi, qui n’ai jamais su pêcher un pataclé.
Ô gari ! chaspe moi, à moins que je ne rêve,
Car de te voir ainsi, les yeux me parpelègent,


Tu es vraiment le plus beau de Marseille à Cassis,
Si je ne t’avais vu, je serais mort d’estransi,
Si tu chantes aussi bien que ta robe est jolie,
Mes esgourdes croiront ouir Pavarotti.


Le gabian sur sa branche, de rire s’estrasse,
Aquêu cabot, qui pour manger s’escagasse,
J’ai aussi faim que lui et voudrais bien chacler,
Mais au lieu de baffrer, je vais bien m’esclaffer.


Il lâche le banon que le stassi achoppe,
Comme un cacou d’Endoume qui frotte sa minotte,
Et part en cavalant, comme un petit boumian,
Qui a chipé vingt ronds au bain des Catalans.


Moralité.

Si un jour, par un nervi, tu te fais pessuguer,
Ne soit pas le couillon qui est toujours aganté.
Tu bromèges un peu comme avec les girelles,
Et tu attends que ça pite, pescadou de Marseille.

Écrit par : Christian | 01/02/2011

et avec la vache qui rit, qu'est ce qu'on fait???
sacrés corbeaux patoisants !

j'aime

Écrit par : framboisine | 01/02/2011

Quel honneur à ce Renard malin...Je vais garder cette version amusante également. Merci amie Anita . Je te souhaite une bonne journée Bises de mon village Noélus

Écrit par : l'alpin | 01/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique