logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/01/2011

" Les Pans de Gorron"

Aujourd'hui, je vais vous conter la rue et l'escalier des Pans de Gorron

 

DSCN8399.JPG

De sulfureuse renommée dans les siècles passés, ce chemin en escalier à forte pente, conduisait de la place du parvis de la cathédrale à la rivière.

En son bas étgait une poterne, dite de Gorron, parce qu'elle était en direction de cette ville du Bas Maine (Mayenne).

 

DSCN8400.JPG

Disparue en 1828, elle menait à la fontaine Abel, dont l'eau était réputée la meilleure du Mans.

 

mans_VM-tan-font.JPG

La fontaine Abel

Tout au bas de l'escalier rue, à droite se situait l'église de Gourdaine (disparue de nos jours) - un élément de décor peint, à peine visible est toujours présent sur un pan de mur blanchi.

 

DSCN6976.JPG

Rue des pans de gorron au départ de la Place de la cathédrale (22 aout 2010)

 

 

mans_VM-rue-pangor.JPG

Et voilà la rue des pans de gorron qui mène à l'escalier (côté sarthe)

Entre les escaliers des Pans de gorron et de la Pierre de Tucé (dont je vous ai parlé dans ma précédente note), la rue des Chapelains (entre 8 et 9 sur le plan) demeuraient les chapelains de la cathédrale.

Léon Hublin, auteur de l'Ancien Mans Illustré, y place une toute autre population en 1887, celle des filles de joie.

 

Escalier de la petite et grande poterne

 

DSCN8401.JPG

L'escalier de la petite Poterne était autrefois une ruelle à forte pente aménagée en escaliers coupés de paliers au début du 19ème siècle.

 

mans_VM-esc-ptitpot-ver.JPG

Il existait probablement une porte à l'extrémité inférieure de celle çi.

Cet escalier débute rue de Vaux pour aller jusque dans la Grande rue, vers la Maison d'Adam et Eve.

 

Le Vieux Mans 020.JPG

Maison d'Adam et Eve

(1520-1525).  Dans la grande rue (N° 69). Construite  par Jean de l'Espine, astrologue et médecin de la Reine de Navarre, elle comporte deux corps de bâtiment, le principal donnant sur la rue, l'autre sur la cour, l'ensemble étant desservi  par un escalier contenu dans une tourelle. Sa façade de pierre comporte une porte (11), surmontée d'un bas-relief (12) jouxtant l'ouverture d'une boutique et, deux étages percés de trois fenêtres alternées de pilastres. Le motif du médaillon au-dessus de la porte (13) est interprété  soit comme la représentation  d'Adam (à gauche) et Eve (à droite) avec la pomme, soit comme une scène mythologique  où Bacchus et Aristée (portant chacun un phylactère) montrent  le gobe terrestre, entourés d'une couronne de fruits. Au-dessus, des scènes mythologique, dont l'enlèvement de Djéjarine par le centaure Nessos (14) Des colonnades sculptées encadrent la porte et le médaillon (15)..

 

Le Vieux Mans 021.JPG

 

L'hotel de Vaux au n° 30 du plan fut habité par l'artiste peintre Hervé mathé ( 1868- 1953).

 

mans_VM-hotel-Vaux3.JPG

Hôtel de Vaux

(1541-1551), au 12 rue de Vaux. Construit par Mathurin Queslin, procureur du roi, il se compose de deux corps de logis reliés par une tour à pans coupés. Le  pavillon comporte trois niveaux, alors que le logis n'en comporte que deux. Le décor des façades est caractérisé par  l'irrégularité de placement du niveau des fenêtres, l'alternance des frontons bombés ou rectangulaires, les pilastres d'encadrement et le saillant des bandeaux des corniches

 

Escalier de la grande Poterne

Le Vieux Mans 013.JPG

De la rue de vaux à la rive gauche de la Sarthe

Sa porte bien conservée, est la seule qui permet de sortir de la vieille ville avec accès direct, de nos jours, sur la rive gauche de la sarthe.

Muraille 09.JPG

La face externe de la poterne se compose de jambages formés de gros blocs, supportant un arc en plein cintre, formé par une alternance de grandes et petites briques. Cet arc est renforcé, en sous-œuvre, par un arc moderne. Un lit de briques en à plat coiffe l'arc et supporte un cordon de moellons de calcaire alternant des faces carrées et rectangulaires. Un lit double de briques coiffe le tout, haut de 86 centimètres, formant une ornementation accompagnatrice du parement de la courtine.

Vous n'en saurez pas plus pour aujourd'hui ..... soyez patients, la suite viendra.

 

Bonne soirée

 

032.JPG

Anita

Commentaires

Coucou du soir !
Là ! je t'ai bien suivi et j'ai reconnu des lieux , les escaliers sont superbes où tu es en photo .
La poterne au dessus des escaliers est magnifique et cela fait des centaines d'années qu'elle
a été faite et cela me laisse perplexe , toute la cité est magnifique et tu as raison de nous la
montrer sur ton blog . Bonne soirée gros bizoux de nous deux ,
Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 13/01/2011

Ta ville possède un passé vraiment riche. Il doit falloir y rester plusieurs jours pour bien la visiter. Son histoire vaut celle de notre capitale.
Continue à nous la faire découvrir.
Bonne soirée
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 13/01/2011

Pendant quelques années il y eu sur blog50 , Jean-Louis , musicien , chef de chorale ,je crois qu' il habitait ta règion ! Jamais il n'a parlé de sa ville , mais toi tu la connais par coeur et tu te fais un plaisir de nous la faire découvrir , plaisir partagé par tous !
Mais je prèfère la voir ainsi , car pour ma part , je ne pourrais ni monter , ni descendre les escaliers , que tu nous montres .
Merci Anita de le faire pour moi .Bonne soirée et grosses bises .huguette .

Écrit par : macary huguette | 13/01/2011

Nous avons un passé en patrimoine qui vaut de l'or!!
Tu as compté les marches, il faisait beau vu ta tenue!!
Bisous de nous deux.
ps. toujours pas de résultats pour Laurence

Écrit par : Anne-Marie | 13/01/2011

Oh ! La ! La ! Ces escaliers à monter ! Il faut bien prendre son souffle avant d'attaquer l'ascension , avec une halte, si palier existe, mais cadeau à l'arrivée, pour la vue et l'histoire.

Et nous garderons le sourire même avec ciel gris. Merci pour la visite

Bises de la Champagne.

Écrit par : judith | 14/01/2011

Une belle ville au riche passé, mais, je suis épuisé par tous ces escalliers. Ouf! Enfin ça valait le coup. Anita, je te souhaite le bonsoir et bon Week-end aussi. Bises de mes montagnes Noélus

Écrit par : l'alpin | 14/01/2011

A Nancy aussi, les filles de joie étaient dans une maison entre le début de la vieille ville et la maison de l’évêque, dans une rue en pente. Il faut croire que si la proximité des lieux saints attirait les paroissiens, quelques uns se détournaient du droit chemin de l’abstinence.

Mais qu’est qu’un « pan » en vieux français ? Mon dictionnaire ne me dit rien là-dessus.

En connaisseur, j’ai admiré la reprise en sous œuvre de la grande poterne. Non seulement la voute a été reprise, mais le pilier lui-même a été élargi.

Bonne fin de semaine

Le grillon

Écrit par : Christian | 15/01/2011

Merci pour ces superbes photos, Le centre ville du Mans magnifique et tout particulièrement le "vieux Mans", romantique, élégant, chargé d'histoire, de toute beauté, en partant de la place des Jacobins vers la place saint Pierre et en redescendant vers le quai Louis blanc le long des jardins qui longe la Sarthe, superbe, une balade lors des beaux jours qui vous laisse rèveur. Moi, c'est simple j ai fini par acheter ici !!!

Écrit par : hamelin | 25/11/2014

Merci pour votre commentaire.....
Je suis un peu interloquée par le nom d' Hamelin, car en fait c'est le nom de jeune fille de ma mère !!!!
Bonne journée
Anita

Écrit par : Anita | 25/11/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique