logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/10/2010

" Délivre moi"

 

Ce livre, je l'ai découvert dans la grande librairie des Sables D'Olonne.

delivre moi.jpg
Alors quand j'ai vu en bandeau : Les charniers du Mans.
Je n'ai pu résister.

 

 

 Le dernier né d'Yves Viollier. Couverture sublime, lumineuse. Oui lumineuse malgré le fond noir. Lumineuse par la beauté extrême de la jeune fille qui y est ainsi photographiée. J'aurais cru à une image digne des romans de Virginia Woolf. Elle en est intemporelle. Qui est elle ? Clotilde ou Setima ?

C'est ce qu'on essaie de découvrir en lisant "Délivre moi".

Clotilde aurait tout pour plaire ! Un mari aimant et attentionné : Marc. Un petit garçon adopté qui l'adore Ernest. Un métier qui la passionne, elle est reporter photographe réputée. Elle s'est battue pour construire sa famille, pas évident avec une mère qui ne l'a jamais aimée réellement. Mais hélas, derrière ces apparences il se trame un drame. Clotilde est obsédée jusqu'à en tomber malade des images d'une certaine Setima. Setima qui a vécu les pires moments des massacres des vendéens au Mans.

Il a suffit qu'on découvre un charnier en plein milieu du Mans pour qu'elle se décide à percer le mystère de toutes ces affreuses images qui la hante depuis sa tendre enfance. Elle part au Mans, avec son appareil photo armé à mitrailler ces ossements mis à jour. Elle ne sait pas jusqu'ou Setima va l'emmener et arrivera -t'elle à se défaire de ces images qui la poursuivent ?

Un livre magistralement écrit par Yves Viollier.  Certes ce livre n'a pas dù être simple à écrire. Les recherches historiques, les études des documents de l'époque le prouvent. Le récit de Setima est vivant. On est avec elle dans les massacres, dans le jugement. Et quand on se sent ainsi projeté (comme si on avait pris la machine à remonter le temps) dans une époque, c'est une réussite. Puis Yves est passé maitre de l'effet de style. On est tenu en suspens tout le long, alternant les périodes Clotilde/Setima et au moment ou le suspens est à son paroxysme clac !  on bascule dans une autre période. On ne s'ennuie pas un instant. Yves ne tombe pas dans le piège du récit fantastique qui aurait pu rendre peu crédible son roman.

Bref, un roman qui vous envoutera, un vrai délice pour les soirées automnales et hivernales. Un très beau roman, un des meilleurs de la cuvée Viollier... S'il y en avait qu'un livre à lire, ou à conseiller à quelqu'un qui ne connait pas l'auteur vendéen, cela serait bien celui là !
------------------
En ce qui me concerne, j'ai beaucoup apprécié, ce livre, car je suis chez moi.
J'y retrouve les rues et les endroits.
Et puis pour nous c'est l'actualité. On est en plein dedans, puisque qu'on creuse toujours cette place des Jacobins où sont enfuis tous ces corps.
Moi j'avoue que pendant cette lecture, j'ai complétement oublié que je lisais un roman....
En tous les cas je vous le conseille.
Mais c'est vrai que vous ne serez pas sensibilisé de la même façon.
-----------------
AVT2_Viollier_6594.jpg
Yves Viollier

Yves Viollier est un écrivain français, né le 14 mars 1946 en Vendée.

Yves Viollier est né en Vendée. Il exerçait le métier d'enseignant de français et de latin au Poiré-sur-vie. Il est dans le même temps critique littéraire à La Vie. Étant à la retraite désormais, il se consacre à l'écriture de ses livres ainsi qu'à la vie littéraire (divers salons du livre dont celui de Montaigu par exemple, il apprécie le contact avec ses lecteurs)
Il est qualifié d'écrivain du terroir, se rattachant à l'école de Brive, (d'où son surnom de « Vendéen de l'école de Brive »), il se décrit lui-même comme seulement écrivain populaire car le terme terroir, loin d'être péjoratif, est quelque peu restrictif.

Deux de ses livres ont pour cadre la région de Châteauneufen Charente et tout particulièrement Les Pêches de vigne.
Il a reçu le
prix Charles Exbrayat 2001 pour Les Lilas de mer. Il raconte une histoire riche, au début du XXe siècle où Jean-Marie, un travailleur de la digue de l'Aiguillon-sur-Mer, dans le marais poitevin, s'éprend d'une fille d'origine guyanaise, Lilas. Il décrit la complexité de la relation entre deux familles, où les deux cœurs généreux se retrouvent au milieu de vieilles haines. Yves Viollier conduit son écriture avec rigueur et grâce.

"Je ne connaissais pas cet écrivain, mais comme j'ai bien apprécié ce récit, je pense que vais lire d'autres livres de lui "

Bonne journée à tous

DSCN6971.JPG
Anita

Commentaires

Je ne connais pas cet écrivain, mais je comprends que tu aies été tentée de l'acheter et lire, le roman se passant au Mans. Bonne soirée, bises.Renée

Écrit par : Campanule | 21/10/2010

Coucou Anita !

Je me souviens lors de notre balade et visite que l'on a fait ensemble et tu me servais de guide ,
nous sommes arrivés à la porte d'Assé si je ne me trompe pas et j'en ai même pris des photos où
il y a eu des centaines de chouans massacrés ... c'est cette histoire là ? Je crois que ce bouquin
doit être intéressant surtout comme tu dis tu connais bien les lieux . Le soleil a brillé toute la
journée à 5° sur la Comté .
Bonne soirée gros bizoux de nous Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 21/10/2010

Bonsoir Anita
J'ai fait mon petit tour au sables d'olonnes avec toi , j'ai visité l'église St Pierre , originale de l'extérieur , comme de l'intèrieur ! Le clocher ne ressemble pas ceux que l'on connait , plus anciens ! C'est une bonne chose qu'elle soit si bien entretenue , elle vaut le détour .
Quant à ton roman , c'est sur que pour tous les gens de ta région , il a encore plus de valeur , puisqu'il est écrit a partir d'un fait historique et que les fouilles continuent de nos jours .
Merci Anita , Bonne soirée ! bises . huguette

Écrit par : macary huguette | 22/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique