logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/12/2009

" Sainte Barbe"

En écho à la note d'Anne Marie sur Sainte Barbe, j'ai fouillé dans ma boite à souvenirs .....

Lewarde - Musée de la Mine 003.JPG
Sous le regard bienveillant de Sainte Barbe, patronne des mineurs, installez vous dans l'ancienne scierie de la mine, tranforméee en restaurant.
Au menu plus de "Briquet" - casse croute des mineurs - mais une cuisine d'inspiration régionale.
Puisque je suis arrivé là, je vais en profiter pour vous parler un peu de ce Centre Historique Minier de Lewarde (nord)
Lewarde - Musée de la Mine 012.JPG
Je l'ai visité ce Musé, en compagnie de mon ami Raymond (un habitant de Douai) dont le papa s'est usé à la tâche dans cette mine pour enfin mourir à l'age de 39 ans de la silicose.
Ce centre historique Minier est situé est situé à 8km au Sud est de Douai. Ses 2 chevalements se distinguent de loin.
Anciennement la fosse Delloye, d'où sortirent jusqu'à 1000 tonnes de charbon par jour entre 1930 et 1971.
L'ancien carreau sert aujourd'hui de cadre au centre historique minier.
Lewarde - Musée de la Mine 059.JPG
Sur le logo du centre historique minier, on reconnait le chevallement du carreau de l'ancienne fosse Delloye.
Les 3 triangles (jaune, bleu et rouge évoquent peut être la fièvre de la Houille (or du Nord), l'habit des gueules noires et le lourd tribut que ces hommes ont payé.
DSCN3692.JPG
Une exposition  évoque le monde de la mine du point de vue économique, technique, social et humain : la découverte du charbon et son exploitation pendant trois siècles, l'activité minière et l'évolution technique, la vie quotidienne du mineur, ses drames, ses souffrances.
la visite commentée par d'anciens mineurs pour suivre les étapes jusquà la descente dans le puits :
Lewarde - Musée de la Mine 005.JPG
Vestiaire, bain-douches ou salle des pendus.
Lewarde - Musée de la Mine 009.JPG
La lampisterie
Avant de descendre dans la mine, un petit tour dans les bureaux.
Lewarde - Musée de la Mine 046.JPG
Salle des géometres
Lewarde - Musée de la Mine 044.JPG
Bureau de la direction
Lewarde - Musée de la Mine 047.JPG
Le bureau du caissier où les mineurs viennent reçevoir leur dû, car on payait en espèces en ce temps là.
Ces 3 maquettes de la mine montrent leur évolution dans le temps.
Lewarde - Musée de la Mine 049.JPG
Lewarde - Musée de la Mine 050.JPG
Lewarde - Musée de la Mine 051.JPG
Quelques photos du Musée
Lewarde - Musée de la Mine 052.JPG
Lewarde - Musée de la Mine 053.JPG
Lewarde - Musée de la Mine 054.JPG
Lewarde - Musée de la Mine 055.JPG
Fossile remonté du fond de la mine
Maintenant il est temps d'aller voir plus bas.
Lewarde - Musée de la Mine 018.JPG
Après nous être coiffé du casque réglementaire, ce petit train, nous amènera au puits n°2 où la "descente" s'effectue en ascenceur vers les galeries.
Un parcours de 450 m  montre l'évolution du travail du mineur depuis 1930.
Lewarde - Musée de la Mine 019.JPG
Le triage du charbon, un travail réservé aux femmes.
Lewarde - Musée de la Mine 026.JPG
Galerie
Lewarde - Musée de la Mine 027.JPG
Un mineur au travail
Lewarde - Musée de la Mine 029.JPG
La force de traction des chevaux était fréquemment utilisée pour le déplacement des wagonnets dans les galeries.
Lewarde - Musée de la Mine 032.JPG
Un bien dur travail que celui de mineur de fond
Lewarde - Musée de la Mine 058.JPG
J'espère que cette petite visite vous a appris  quelque chose, et si par hasard vous traversez cette région, allez voir ce Musée, c'est un témoignage pour tous ces mineurs qui y ont laissé leur vie.
(vous rappelez vous la chanson de Marie José Neuville  : le cheval de mine)
Bonne soirée à vous tous
A demain

Commentaires

Coucou !

Je suis épatée par toutes les visites de sites que tu fais .
Celui là est émouvant d'un lieu où des gens et chevaux ont soufferts au travail et péris . Bravo ! pour les mineurs qui ont crée ce musée .
Tes photos sont réussies Anita ...........

Bon sa:edi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 05/12/2009

Bonjour Anita;

et merci de nous avoir guidées dans cet univers où tant d'hommes ont gagné leur vie, si péniblement ^pour notre confort...J'avais visité un musée en Aveyron, mai bien moins intéressant que celui-là.

Bises
hélène

Écrit par : hélène | 05/12/2009

C'est tout juste si les larmes ne viennent pas aux yeux quand on voit ce travail de forçat .Oui ces homme et ces chevaux ont eu bien du mérite ;jamais on ne leur rendra assez hommage et j'ai une pensée pour le blogueur qui faisait ce métier et qui nous a quitté .Bises Anita

Écrit par : heraime | 05/12/2009

Ta note bien sur nous ramène vers notre Ami Marcel (blogueur disparu bien trop tôt pour nous et surtout sa famille) qui nous a si bien raconté la mine et "l'enfer" que c'était pour les humains et les chevaux.
J'ai suivi avec intérêt ta visite. C'est bien que les mineurs fassent savoir aux plus jeunes comment ils ont vécu ... pour beaucoup ils pensent que c'était au moyen-âge !
Bises et bonne journée
Biche

Écrit par : Biche | 05/12/2009

Un beau reportage que tu nous offres. Dur travail. On ne rendra jamais assez hommage aux mineurs.
Je crois que les chevaux qui restaient au fond de la mine étaient aveugles.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 05/12/2009

comme dit heraime, oui, on a "presque" les larmes aux yeux.... terriblement émue je suis aux évocations de tout ce que ces hommes, ces femmes, ces familles ont vécu, ont souffert, tout ce ce ces ouvriers d'un "autre âge" (chez nous, car comme en chine, il y a encore des mineurs travaillant dans des conditions incroyables)ont enduré.
et leur fierté, et leur courage, eux comme aussi les gars des hauts fournaux, les cheminots ect ....
ça me dit qu'il ne faut pas oublier cela, ni leurs combats et luttes pour un monde meilleur, nous leur devons beaucoup...

merci de cette belle note.

ici nous avons les mines du creusot, montceau (les mines) : j'attends l'an prochain pour y emmener mes petites-filles les visiter.

amicalement
béatrice

Écrit par : beatrice | 05/12/2009

Bonsoir Anita
Très passionnante ta note,
Je voudrais que tu ailles sur ma page , je ne sais pas ce qui c'est passé mais elle déformée, et impossible de faire quoi ce soit, peut-être pourra tu avoir une idée envoie la moi sur mon mail
merci et bisous

Écrit par : Anne-Marie | 05/12/2009

Bonjour Anita,

Avec Marcel, un pur mineur, nous avions correspondu longuement. Il nous avait raconté "sa" mine, ses grandes peurs, les éboulements, son passage au tri avec sa trouille bizutage des femmes du triage qui, selon ses copains, allait lui passer le zizi au cirage, sa première paye, le porion lui flanquant un grand coup de pied au cul lorsqu'il l'avait retrouvé vivant, la fierté de son travail et des siens.

J'ai eu la chance de partager, oh, pas longtemps, juste un mois, le travail au fond d'une fosse de lorraine, de servir d'aide mineur. Ce fut une expérience qui marque, 50 ans après.

Ta note remet en mémoire des souvenirs encore bien précis.

Bises du grillon

Écrit par : christian-vial@wanadoo.fr | 07/12/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique